logoTOP

. . .   P A S S E Z   E N F I N   A U   C O N F O R T   . . .

Le concept de "Maison Passive" a été imaginé en Allemagne il y a plus de 25 ans. Depuis, il ne cesse de démontrer son efficacité. Ce principe de construction reste à ce jour le plus abouti en termes d'économies d'énergie et de confort pour l'usager.

Un bâtiment est passif s'il respecte les critères suivants :

  1. Un besoin annuel utile de chaleur ≤ 15 kWh/m²SHAB.an (SHAB=surface habitable, en général inférieure de 10 à 15% à la SHON)
  2. Un renouvellement d'air sous une différence de pression intérieur/extérieur de 50 Pa, n50 ≤ 0,60 h-1
  3. Une consommation annuelle tous postes confondus en énergie primaire ≤ 120 kWh/m²SHAB.an
  4. Une surchauffe d'été (température intérieure > 25°C) ≤ 10% du temps

Ces critères de performance vont bien au delà des exigences de la RT2012. Cela permet d'obtenir un bâtiment procurant un très grand confort pour l'usager car il n'y a plus de courant d'air parasite et de parois froides.

L'atteinte des critères 1 et 2 permet de se passer d'un système de chauffage conventionnel tout en ayant une température intérieure supérieure à 20°C pendant la période hivernale. Cela permet ainsi de limiter son indépendance énergétique et le coût lié à son fonctionnement. Construire un bâtiment plus confortable plus sain, plus économique, c'est possible.

Pour arriver à une telle performance, la technologie n'est pas nécessaire. Par contre, il faut soigner la conception et l'optimisation des éléments suivants :

  • isolation renforcée des parois opaques permettant la disparition des parois froides
  • utilisation de fenêtres performantes
  • suppression des ponts thermiques en isolant par l'extérieur
  • limiter les infiltrations d'air au maximum (absence de courant d'air)
  • utilisation d'une VMC double flux avec récupération de chaleur améliorant la qualité de l'air intérieur
  • adopter les principes de l'architecture bioclimatique (orientation, protection solaire en été,etc.)

bilan energetiqueBilan énergétique

On réalise un bilan énergétique afin de connaître le besoin de chauffage annuel nécessaire. Sachant que la température de consigne pour un bâtiment passif est de 20°C, les déperditions par transmission et par ventilation non couvertes par les gains solaires et les apports internes doivent être apportées en plus au bâtiment sous forme de chauffage.

Pour qu'un bâtiment soit passif, ce besoin de chaleur en énergie utile ne doit pas dépasser 15 kWh/m².an.

La conception d'un bâtiment passif commence donc par l'optimisation de l'enveloppe thermique et la réduction des ponts thermiques.

Une maison passive

Extérieurement, une maison passive est une construction comme une autre. Mais intérieurement, son confort est incomparable. Cette image nous montre la simplicité de sa conception. L'unique système actif est la ventilation double flux qui permet d'obtenir un air pur en permanence et de récupérer la chaleur extraite.

 Description Maison Passive

Pour en savoir plus

-  La Maison Passive France : www.lamaisonpassive.frlogo lamp

-  Centre de ressources Passipedia : www.passipedia.orglogo-passipedia

-  Passive House Institute : www.passiv.delogo PHI

 

-  Base de données des bâtiments passifs certifiés : www.bddmaisonpassive.fr

-  Magazine dédié à la construction passive : www.bepassive.bebe.passive

-   Plate forme de la maison passive belge : www.maisonpassive.bepmp